• Bac : Corpus & questions

    Découvrir le corpus

     

    1)    Percevoir les enjeux du corpus


    En s’aidant des informations du paratexte (dates, titres des œuvres,

    introduction, références, notes) et de ses connaissances,

    il faut identifier les caractéristiques du corpus :

     •    Reconnaître l’objet d’étude (théâtre, mouvement littéraire et culturel,

    roman, argumentation, poésie) auquel se réfère le corpus.

    •    A quel genre appartiennent les textes (roman, presse, poésie, apologue,

    essai, théâtre…) et les images (tableau, photo, dessins, caricature…) ?

     •    Identifier le thème (parfois donné dans le titre du corpus, parfois non),

    ou le problème soulevé.
       
    2)    Comprendre l’organisation des documents

    Il s’agit de comprendre quels sont les rapports entre les différents documents, et selon quelle

    logique s'organise le corpus : on peut chercher à montrer comment un même thème ou

    un même genre évoluent dans le temps, comment est illustrée telle conception du roman

    ou telle théorie sur la poésie, etc.

    Pour se faire, comparer entre eux les documents :

    - sont-ils concentrés dans le temps ou au contraire étalés sur plusieurs siècles ? 

    - sont-ils du même genre ou de genres variés ?

    - peut-on repérer un texte central, un texte de référence : soit parce qu'il expose une théorie,

    soit parce qu'il est plus développé que les autres, soit parce qu'il traite plus précisément

    du thème, de la notion sur lesquels porte l'ensemble du corpus ?

    - Y a-t-il des textes qui se recoupent (réécritures, pastiches, parodies) ?

    - Y a-t-il des documents complémentaires (un document théorique peut être

    illustré par un document-exemple, des extraits littéraires par une réflexion théorique,

    un document présentant un certain point de vue peut être contredit par un

    autre document du même type…) ?

     

    Les questions

     

    Sur quoi portent-elles ? 

    La question d’ensemble n’est pas une question-test, mais une invitation à réfléchir sur la cohérence du corpus et sur les caractéristiques générales des documents qui le composent. Il y a 1 seule question  sur 4 points pour les séries générales (S, ES, L) et 2 questions sur 6 points pour les séries technologiques. La réponse attendue s’étend sur une page environ ; comme tout travail d'écriture, elle doit s'efforcer de convaincre le correcteur, donc comporter des explications et des preuves textuelles (citations tirées du corpus).

     

    Type de question

    Exemple Eléments à étudier

    1) Eléments participant à la construction d’un thème  

    2) Distinction de genre et de registre 

    3) Situation des doc. par rapport à leur contexte 

    4) Compréhension logique

    5) Repérages divers

    En quoi la rêverie chez Maupassant se distingue-t-elle de celle qui se développe chez Baudelaire ? Quelles conceptions différentes du bonheur sont présentées ici ?Comment le thème du regard est-il associé à l’expression du sentiment amoureux dans les textes 1 et 3 ?

    En quoi les quatre récits constituent-ils des apologues ?Précisez pour deux textes au choix le registre dominant et l’effet recherché.

    En quoi l’époque de rédaction de ces textes éclaire-t-elle leur contenu ?  

    Quelle est la thèse des différents interlocuteurs dans ces dialogues ?

    Classez et formulez brièvement les difficultés et les obstacles que les quatre biographes ont rencontrés dans leur démarche.

    > champs lexicaux, images (comparaisons et métaphores)...    

     

    > typographie, temps et modes, énonciation...  

    > paratexte, relation des textes avec un mouvement littéraire et culturel

    > connecteurs logiques, procédés de persuasion, marques de discours...

    > [ proposer un classement raisonné ]

     

    Méthode à suivre 

    Au brouillon

    1.   Entourer les mots ou expressions clés pour bien comprendre sur quoi porte la (les) question(s), ses nuances, ses différentes facettes.

    2.   Préparer un tableau format A4 à deux entrées (1 ligne par texte X 1 colonne par élément de réponse)

    3.   Relire minutieusement tous les textes en remplissant au fur et à mesure le tableau avec les éléments de réponse qu’ils fournissent.

     

    Rédaction

    >  1 paragraphe de présentation de la question + des textes étudiés (auteur, titre de l’œuvre souligné, date)

    > 2 ou 3paragraphescorrespondant aux différents éléments de réponse, comprenant les citations nécessaires (à choisir toujours avec soin : elles doivent être courtes, fidèles et pertinentes + ne surtout jamais oublier les guillemets et les numéros de ligne ou de vers cités) et toutes les explications permettant d’affiner.

    >  2 lignes de conclusion.

    Comme tout travail rédigé, particulièrement en français, il faut évidemment soigner l’orthographe et la syntaxe. Soyez toujours précis et convaincants.

    Ne jamais présenter la réponse texte par texte : c’est contraire aux questions d'ensemble qui cherchent au contraire la confrontation permanente des textes, afin de faire surgir des points communs et de donner sens aux nuances et différences. C’est pourquoi il faut multiplier les formules de comparaison ou d’opposition.